LA MUSIQUE

NOTE D'INTENTION

Pour Zzaj, le grand enjeu fut de concilier l'exigence musicale avec la dramaturgie du spectacle. 

La musique sur scène se construit sans concession d'exigence, mais il a fallu accepter de se laisser déplacer par le clown afin d’arriver au bon équilibre qui permette de pouvoir se prendre les pieds dans un câble sans perdre ni musicalité, ni angoisse du personnage. 

 

DSC07299.jpg

TECHNIQUE

Sur scène, le Duo fait à deux le travail d’un groupe entier : voix, guitares, trompette, claviers, basse, batterie.

 

 A l’aide de boucles enregistrées en live grâce à une utilisation optimisée du logiciel Ableton. La musique nait sous nos yeux et nos oreilles, par couches successives, et nous révèle toute sa subtilité et sa richesse.

DSC07333.jpg

HERITAGE

Nous voulons donner à sentir l’immense richesse musicale et historique du Jazz. Nous souhaitons que chaque spectateur en sortant ait pu sentir combien nous devons à ces musiciens passés, depuis les esclaves chantants jusqu’aux génies improvisateurs.

 

LE CLOWN ET LE THEATRE

DSC07241.jpg

La rencontre avec la metteur en scène Sandrine Righeschi fut déterminante pour la création du spectacle Zzaj.

 

A la création du Duo, Matthias et Augustin présente une sorte de "conférence chantée" sur le Jazz. Sandrine a tout tout de suite l'intuition et l'envie de les emmener plus loin : développer leur côté burlesque et poétique tout en gardant l’incroyable travail musical déjà là. 

 

Raconter l’histoire du jazz certes, mais en raconter un peu plus. Elle imagine deux passionnés de musique travaillant dans une vieille émission de radio désuète. Ce jour-là, l’émission est en direct avec un vrai public. Ils sont confrontés pour la première fois a un regard sur ce qu’ils sont et sur leur travail.

 

L’angoisse et le doute les envahissent. Tel Sisyphe, ils tentent, coûte que coûte, d’aller jusqu’au bout de leur émission. Ils tombent, se relèvent, tombent encore.

Dans un éternel recommencement, ils nous font traverser l’histoire du jazz.  L’histoire de la musique. Notre histoire.

Aller jusqu’au bout, quoi qu’il en coûte, quitte à en mourir

Et peut-être réussir, sans faire exprès...